AS L'UNION HANDBALL  : site officiel du club de handball de L UNION - clubeo

Article La Dépêche du Midi

19 mai 2018 - 14:09

Publié le 19/05/2018 à 03:56, Mis à jour le 19/05/2018 à 09:20
Une 3e marche très disputée
Handball - Handball

 Le podium en ligne de mire, les attaquants unionais ne doivent pas rater la cage adverse.

Dans cette poule, à trois journées du final, le leader Rezé, 53 points, a son billet en poche pour la N1. Rodez, son dauphin avec 45 points, s'est assuré la 2e marche. Quant à la 3e marche qui peut encore changer de locataire, les candidats sont au coude à coude dans la dernière ligne droite. Occupée actuellement par Tardets avec 40 points, elle est dans le collimateur de 4 clubs : le Fénix de Toulouse au même nombre de points, Charente HB 39, Billères et L'Union avec 38 points n'ont pas abandonné cette ambition. En fond de tableau, Pouzauges et Limoges avec 29 points sont en position de relégables.

Ce soir, L'Union accueille l'équipe Charente HB, concurrent direct au podium. Au menu de cette 20e journée, les deux autres concurrents se déplacent : le Fénix de Toulouse à Rodez et Billère à Pouzauges. Les Unionais ne doivent pas manquer l'occasion de se rapprocher du podium. Lors de la précédente journée, Charente HB à domicile a concédé le nul 34-34 à Rodez à l'issue d'un chassé-croisé au score. Meilleurs marqueurs charentais, Tharaud (8 buts), Ros Arribas (7), Bussard et Gauguet (6 buts), des joueurs à surveiller. Une équipe que L'Union avait dominée à l'aller 28-35.
De son côté, battu 31-30 à Asson le 10e, L'Union a laissé échapper une victoire à sa portée dans les derniers instants de la rencontre. Incomplet, avec le retour des absents dans l'effectif, le coach unionais Fabien Vedel, devrait pouvoir disposer d'un groupe au complet pour former l'équipe la plus compétitive.
Autre rencontre, ce soir : +16RE Montauban-Asuhb 21 heures.
Toutes vos infos en illimité et sans publicité à partir d'1€/mois
Nationale/2 masculine - Poule/1.
L'UNION - CHARENTE HB samedi 19 mai 20 heures à Georges Beyney.
La Dépêche du Midi

 

Commentaires